Les charlatans de Belcastel.

Posté par:

Un soupçon de mandragore, trois pattes d’araignée, une pincée de poudre de grenouille et deux champignons vénéneux, vous obtenez le Kennerspiel 2018. A juste titre ?

On en a tellement entendu parler, qu’on commençait à se poser des questions. Tout ce foin foin est-il fondé ? Ce jeu au nom sorti de nulle part, mérite-t-il son prix ?
La réponse est oui.

Le jeu rassemble ici du bag building et du stop ou encore.
Il va falloir essayer de concocter la meilleure potion en veillant à ne pas faire exploser son chaudron. Chaque ingrédient permet de progresser dans sa recette et d’appliquer des pouvoirs spécifiques (applicable directement ou en fin de partie).
On prendra un malin plaisir à essayer d’aller le plus loin possible.
Même si on peut essayer de la contrôler, il faudra tout de même compter sur la chance afin de tirer les meilleurs ingrédients possibles de son sac.
Les différentes versions des livres des recettes permettent une bonne rejouabilité.

Plutôt dans la catégorie familiale qu’expert, Les Charlatans De Belcastel est un jeu malin, assez stratégique et surtout passionnant. Une fois commencé, on ne peut plus s’arrêter.
Une véritable réussite de Wolfgang Warsch.

On aime:
-sa rejouabilité
-son thème
-son efficacité
-sa mécanique
-la montée en puissance du chaudron
-les stratégies variées

On aime moins:
-pas si expert que ça
-le hasard (qu’on essaye de contrôler)
-le nom du jeu

  • Note : 8/10
  • Nombre de joueurs : 2 à 4
  • Durée : 30min-1h
  • Prix : 35€
  • Âge : à partir de 10 ans
  • Éditeur : Schmidt Spiele
  • Auteur(s) : Wolfgang Warsch
  • Illustrateur(s) : Dennis Lohausen
Partager
0

À propos de l'auteur:

Passionné de jeux de société ! “Je ne crois pas en l’au-delà mais j’emmènerai quand même des sous-vêtements de rechange.” "Ce n'est pas que j'aie vraiment peur de mourir, mais je préfère ne pas être là quand ça arrivera."

Ajouter un commentaire