Sub-terraforming Gloomivion

Posté par:

Il me fait de l’œil

Il est arrivé ce matin, tout frais tout chaud.

Je ne sais pas s’il me plaira. Mais comme la communauté ludique en parle tout le temps, que tout le monde me l’a conseillé, je l’ai commandé.

Maintenant je l’ai. J’en suis fier : je fais la photo et la poste dans les réseaux sociaux.

Mais vais-je vraiment l’ouvrir, cette boîte ? Peut-être. Mais pas « dépuncher » le matos.

Fier de montrer ma nouvelle acquisition.

Car il y a déjà une version « Méga-box » lancée sur Kickstarter : toutes les extensions dans la boîte, des figurines imprimées 3D, les croquis de l’auteur et un livre à colorier. 9 kilos de matos. « Il me fait de l’œil », pour reprendre la formule consacrée.

Alors je vais revendre mon nouveau jeu. C’est ça ou il ira rejoindre ma « pile de la honte » : ces jeux non déballés, qu’on ne jouera jamais. Car on a attendu trop longtemps, et la nouvelle commande arrive déjà !

Et puis en le vendant comme neuf, j’en tirerai un bon prix.
De l’argent pour « pledger » la méga-box, qui récolte déjà 5 001 156 de dollars de financement !

Un monstre et demi

Vous l’aurez compris, tout ceci n’est que fiction.

Ou presque.

Cette date clé, autour d’un poisson, me donne l’occasion d’envoyer des pics au monde ludique que je côtoie depuis quelques années. Un monde de passionnés, de gens curieux, à l’affut de nouveautés. Mais qui, hélas, fleurte avec l’achat compulsif, la surproduction et le crowdfunding insensé.

Si vous aviez dur à avaler mon gros poisson à cinq millions de dollars, ouvrez la bouche encore plus grande : le jeu « Kingdom Death : Monster 1.5 »  a récolté plus de 12 millions de dollars en financement participatif, l’année passée !

Ce n’est pas une blague.

Et je ne sais pas si c’est un bon signe pour l’avenir durable que je souhaite…

Finalement je crois que ce jeu est trop compliqué pour moi !
Partager
0

À propos de l'auteur:

Informaticien, soucieux de notre empreinte écologique, joueur et animateur. Si ça n'a pas été dit, je l'écris...

Ajouter un commentaire