Watson & Holmes, élémentaire mon cher Jesús Torres Castro !

Posté par:

Les Space Cowboys signent ici un jeu d’enquête basé sur des notes retrouvées du docteur Watson, célèbre acolyte de Sherlock Holmes. Il va falloir mener l’enquête afin d’élucider les 13 affaires.

Vérifiez les pistes, parcourez les témoignages déjà recueillis par le célèbre détective et tentez de résoudre l’enquête….avant vos adversaires.

Et c’est là toute l’intelligence du jeu ! Ni narratif ou coopératif comme on a l’habitude de voir, mais bien compétitif. Une course à la déduction, où le rythme sera tendu à souhait, grâce au dosage savamment calculé entre la phase de placement et la phase d’enquête.

Le jeu se compose d’une série de cas distincts, dont chacun soulève un certain nombre de questions que chaque joueur tente de résoudre avant tout le monde. Pour ce faire, une fois que le cas et les questions ont été lus à haute voix, les joueurs se rendent aux endroits où se trouvent les indices. Ils peuvent prendre discrètement toutes les notes qu’ils jugent appropriées. Une fois cela fait, les cartes sont remises à leur place pour que d’autres puissent les lire plus tard.

Quand on voit la qualité d’un jeu comme Watson et Holmes, je suis sûr qu’Arthur Conan Doyle doit être fière de ce qui a été créé avec ses personnages.

Je me l’étais procuré à sa sortie et ça a été un coup de cœur immédiat.
Si vous voulez en savoir plus, rendez-vous au 221B Baker street…


On aime :

  • le matériel impeccable
  • les règles simples
  • il faudra se creuser les méninges
  • immersif à souhait
  • la qualité artistique
  • possibilités d’écouter les textes d’introduction via QR code

On aime moins :

  • attendre de nouvelles enquêtes (c’est tellement bon!)

Caractéristiques :

  • Note : 9/10
  • Nombre de joueurs : 2 à 7
  • Durée : 1h-2h
  • Prix : 40€
  • Âge : à partir de 12 ans
  • Éditeur : Space Cowboys
  • Auteur(s) : Jesùs Torres Castro
  • Illustrateur(s) : Arnaud Demaegd, Pascal Quidault, Neriac
Partager
0

À propos de l'auteur:

Passionné de jeux de société ! “Je ne crois pas en l’au-delà mais j’emmènerai quand même des sous-vêtements de rechange.” "Ce n'est pas que j'aie vraiment peur de mourir, mais je préfère ne pas être là quand ça arrivera."

Ajouter un commentaire